Le sens

 » Un voyage se passe de motifs, il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui même ». Bien que partageant la conviction de Nicolas Bouvier, nous souhaitons donner un sens à ce voyage pour lui donner encore plus de saveurs, de vie et de couleurs.

Nous envisageons le voyage comme un mouvement vers:

  • NOUS: « Le voyage est un retour vers l’essentiel » (proverbe tibétain).

Durant ce voyage que nous souhaitons une coupure avec notre rythme de vie intense, nous lui avons donné un sens, une trajectoire afin de partir dans une direction commune, même s’il est possible que nous en changions en route:

SE DÉVELOPPER sur les plans personnel et spirituel avec l’idée d’un retour à soi, au plus profond de nous, à nos valeurs, nos envies, à l’essentiel, afin de se recentrer et construire une identité familiale forte

S’OFFRIR UNE PAUSE longue dans une vie intense afin de retrouver l’énergie nécessaire, et le recul pour définir un projet de vie commun et pour chacun de nous 3

EXPÉRIMENTER en profondeur le vivre ensemble sur une période continue et longue, qui est vraiment l’autre, le découvrir à chaque instant. Pour mieux vivre ensemble.

  • NOUS ET LES AUTRES:  « Le voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux » (Marcel Proust)

Nous allons voyager avec notre fille de 11 ans, Lou-Ann. Voyager avec un enfant est une très belle aventure, mais voyager avec une enfant en situation de handicap est une autre forme d’aventure qui peut prendre l’aspect d’un défi qui nous porte et nous enthousiasme . Ainsi, nous souhaitons grâce à ce tour du monde:

CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP (au moins contribuer à …😀), le notre comme celui des autres, tant dans notre pays, la France par l’apport de notre propre expérience de voyage avec un enfant handicapé, que dans les pays que nous allons traverser.

GRÂCE AU SOURIRE DE LOU-ANN, DÉPASSER LA BARRIÈRE DU HANDICAP ET DE LA DIFFÉRENCE. Parce que le sourire de Lou-Ann est un déterminant fort dans sa façon d’être au monde, parce que le sourire est universel et une clé d’accès à l’autre, qu’il se multiplie à chaque sourire, et qu’il dépasse toutes les différences.

OBSERVER, COMPRENDRE, S’INSPIRER DES SYSTÈMES ÉDUCATIFS des pays traversés : apprécier le regard que pose d’autres cultures et pays sur le handicap, et leur manière d’inclure ou pas ces enfants différents dans la société et plus particulièrement à l’école. Ainsi, nous souhaitons permettre à Lou-Ann la rencontre d’autres enfants en visitant et en passant du temps dans des écoles au travers d’échanges multiculturels que nous allons initier. Pour, peut être, être en capacité de développer un projet qui corresponde vraiment à ces enfants atypiques et valoriser leurs talents et leur potentiel.

  • LES AUTRES: « Voyager, c’est partir à la découverte de l’autre. Et le premier inconnu à découvrir, c’est vous » (Olivier Follmi)

DÉCOUVRIR LE MONDE, sa beauté et sa fragilité, notre relation aux autres et à l’inconnu, d’autres cultures et modes de vie pour s’en nourrir et nourrir l’autre par nos différences, nos richesses

PARTAGER NOTRE HISTOIRE, avec les habitants des pays que nous allons traverser au travers de photos et de discussions, ainsi qu’avec nos amis et famille en images et textes

Publicités